Folly_Richard_Data_Space

L’invité de la semaine – Richard Folly

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

agribusinessdata.com : Donnez-nous une brève présentation de vous et ce que vous faites

Je suis Richard Folly. Analyste de données, spécialiste en traitement de données satellites et Systèmes d’Information Géographique (SIG). Je suis promoteur de African Geospatial-Intelligence Agency (AGIA), une entité aérospatiale qui utilise les technologies spatiales pour accélérer la réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODDs) en Afrique.

agribusinessdata.com : L’Afrique en général a-t-elle besoin d’une agence spéciale ?

Aux Etat-Unis par exemple il y a la National Aeronautics and Space Adminitration (NASA) – où j’ai fait mon stage professionel grâce à la bourse Mandela Washington Fellowship du Secrétariat d’Etat Américain – mais il y aussi Blue Origin, SpaceX, dont le but ultime est de permettre aux humains de vivre sur d’autres planètes. En Europe il y a la European Space Agency (ESA), mais il y a aussi Airbus, Ariane Space, etc. Or ni les Etats-Unis ni l’Europe ne sont pas plus grands que l’Afrique. Ceci dit chacun peut tirer sa conclusion sur la question. Pour ma part, je pense que pour le développement du secteur, on a toujours besoin que les agences d’Etats collaborent avec celles du secteur privé, au lieu d’essayer d’en faire une chasse gardée. Depuis quelques semaines, l’Egypte venait d’être désigné par l’Union Africaine (UA) comme le pays d’accueil de l’Agence Space Africaine. C’est une bonne nouvelle. Cela ne m’étonne pas vu le passé scientifique égyptienne. Cependant il faut déjà que l’UA pense sérieusement au rôle et la place sans précédente du secteur privée dans la réussite de l’initiative. Read more.

Close Menu